Interruption de myVisana le 7 décembre 2022 de 17h30 à 19h00

autres informations

Informations utiles sur les primes 2023

Les conflits armés et l’inflation rendent la vie plus chère. Et s’y ajoutent les effets tardifs de la pandémie. Les primes des caisses-maladie sont également affectées, à présent. En effet, en 2023, leur augmentation est au-dessus de la moyenne. Les assurances complémentaires devront aussi être adaptées, pour certains modèles, après des années pendant lesquelles les primes étaient restées stables.

Chez Visana, les primes subissent une augmentation inférieure à la moyenne

Ce que les experts/es avaient déjà prédit depuis longtemps a été confirmé par le Conseiller fédéral Alain Berset et par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le 27 septembre . Les primes de l'assurance-maladie obligatoire vont de nouveau augmenter fortement en 2023, après deux années de primes plutôt modérées. La hausse se montera à 6,6%, en moyenne.

Les motifs sont les suivants:

  • les coûts de la santé, qui ont augmenté de manière supérieure à la moyenne, en 2021, suite à la pandémie et à des prix de médicaments élevés
  • l’exigence de prime basse des autorités, par le biais de primes calculées de manière serrée et de la réduction des réserves, durant la pandémie
  • le développement défavorable sur les marchés financiers, qui conduit à une réduction supplémentaire des réserves
  • l’effet voulu par les cercles politiques, que de plus en plus de traitements aient lieu en ambulatoire, et non plus dans un cadre stationnaire, et qui mène à une charge supplémentaire assumée par l'assurance de base (plutôt que par les cantons).


L’augmentation des primes de Visana est de 6%, la plaçant dans une bonne position, sur le marché.

L’évolution des primes de l'assurance de base en un coup d'œil

Comme toute la branche, le groupe Visana devra augmenter lui aussi ses primes. La grille de quantité pour la clientèle de Visana est la suivante:

  • plus de 55% de tous les assurés/es du groupe Visana auront des augmentations qui se situeront en-dessous de 8%.
  • plus de 80% de toutes les personnes assurées auront des augmentations de primes inférieures à 10%.


Une partie des augmentations est due à la réduction des modèles à rabais. Ces rabais dépendent des coûts de la santé au sein du modèle. C'est-à-dire que plus ces coûts sont bas et plus le rabais accordé est élevé. Les rabais doivent être soumis annuellement à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Lorsqu’ils sont trop élevés, l’OFSP intervient.

Les primes varient d’un canton à l’autre

La hausse des coûts, et donc des primes, dans une région est d’autant plus importante que la densité des médecins et des hôpitaux y est forte. Cela signifie que plus un canton ou une région compte de fournisseurs de prestations, donc de médecins, hôpitaux ou pharmacies, plus les coûts de la santé, et donc les primes d’assurance-maladie y sont élevés.

De plus, le principe de l’assurance-maladie sociale prévoit que les assureurs ne peuvent heureusement pas choisir leur clientèle, dans l’assurance de base. C'est pourquoi la structure des assurés/es est différente selon la caisse Visana et la région de primes, ce qui a une influence sur l’évolution des coûts des prestations, et donc des primes.

Comment sont utilisés 100 francs de primes?

Saviez-vous que 96% des primes de l’assurance de base sont employés pour rembourser les frais de santé auprès des fournisseurs de prestations comme médecins, hôpitaux, thérapeutes?

Seuls 4% sont consacrés aux frais administratifs des assureurs. Visana s'efforce de garder ces frais administratifs aussi bas que possible.

Des adaptations modérées des primes de certaines assurances complémentaires

Les assurances complémentaires nécessitent des adaptations de tarifs dans le domaine des frais de guérison, après de nombreuses années de primes stables. Sont concernés les produits Soins dentaires, Basic division commune et mi-privée ainsi que Basic Flex. Environ 15% des personnes disposant d’une assurance complémentaire verront en 2023 leur prime augmenter de 10 francs en moyenne. Les points positifs: la loi sur le contrat d’assurance (LCA) révisée renforce déjà depuis le 1er janvier 2022 les droits des personnes assurées, aussi bien pour l'assurance-maladie que pour toutes les assurances de choses.

Ce qui change à partir du 1er janvier 2023

Pour l'année 2023, votre assurance-maladie fait l'objet de certaines modifications.

Envoi des factures

La facturation de janvier est divisée en deux tranches:

  • le week-end des 26 et 27 novembre 2022, les factures destinées aux personnes ayant opté pour un paiement annuel ou semestriel sont préparées;
  • le week-end des 3 et 4 décembre 2022, les factures pour les personnes avec un rythme de paiement mensuel, bimestriel et trimestriel sont traitées.

L’envoi a lieu durant la semaine qui suit le week-end concerné. En raison des fêtes de fin d’année, il est possible qu’une partie des factures vous parviennent après le 26 décembre 2022.

Redistribution de la taxe environnementale

La Confédération prélève des taxes d’incitation sur les substances polluantes. Cet argent est redistribué à la population par le biais des assureurs-maladie. Vous recevrez donc en 2022 un montant de 61 fr. 20, qui sera imputé aux primes de votre assurance de base.

Changement du groupe d’âge dans l’assurance de base

Clientes et clients nés en 2004

Jusqu’à l’âge de 18 ans révolus, vous obtenez un généreux rabais pour enfant. Pour des raisons juridiques, vous changez de groupe d’âge au 1er janvier de l’année qui suit celle pendant laquelle vous fêtez vos 18 ans. Cela mène à une hausse de la prime, 


Assurés/es nés/es en 1997

Lorsque vous atteignez l’âge de 25 ans révolus, nous ne sommes plus en droit de vous accorder un rabais pour jeune adulte, selon la loi sur l’assurance-maladie. Vous passez alors dans la catégorie de prime adulte, fixée légalement. Pour bénéficier d'une prime moins chère, nous conseillons le choix d’une franchise plus élevée. visana.ch/economiser

 

 

Changement du groupe d’âge dans les assurances complémentaires

La hauteur des primes est fixée sur la base de l’âge, pour presque toutes les assurances complémentaires, avec des paliers de cinq ans. Vous trouverez les paliers concrets ici.

 

Pour davantage d’informations, vous pouvez consulter les brochures suivantes ou nous contacter directement (voir les coordonnées sur votre police). Nous vous conseillons volontiers.

Liens utiles

Contact